Show

La notion de variété de langue

La notion de variété de langue

Tous les locuteurs d'une langue ne parlent pas nécessairement de la même façon. Prenons le cas des francophones français, québécois, belges ou sénégalais. Tous n'ont pas le même accent, le même vocabulaire et tous n'emploient pas systématiquement les mêmes formes grammaticales. Malgré cela, ils se comprennent (parfois, il faut l'admettre, avec plus ou moins de facilité). On dit alors que ces personnes parlent des variétés de la langue française, ou des dialectes du français. On les dénomme ainsi, car bien que ces variétés partagent une large base commune d'éléments linguistiques (les voyelles et les consonnes, une grosse partie du lexique du français, un ensemble de règles grammaticales qui caractérisent le français des autres langues comme l'anglais, l'allemand ou l'espagnol), on peut les distinguer non seulement d'un point de vue géographique, mais aussi, et surtout, d'un point de vue linguistique.

La carte ci-dessous donne un aperçu de la présence du français dans le monde entier et donc des nombreuses variétés potentielles de la langue française.

Carte du monde présentant les dialectes du français
Les dialectes du françaisInformationsInformations

Il est important de garder en tête que, contrairement à ce que pourrait laisser entendre la carte ci-dessus, plusieurs variétés d'une langue peuvent être parlées sur un même territoire. Par exemple, au Canada, on distingue le français acadien du français québécois. Au sein même de la province du Québec, on peut différencier la variété montréalaise de la variété gaspésienne et de la variété parlée dans la région de la ville de Québec.

Notons par ailleurs que l'on n'identifie pas les variétés de langue uniquement sur une base géographique. En effet, on peut également retrouver, à l'intérieur d'une zone géographique délimitée (comme une ville et même un village), des variétés rattachées à des groupes de locuteurs qui se caractérisent socialement. On parlera alors davantage de sociolecte plutôt que de dialecte. Cette dénomination permet, par exemple, de faire la distinction entre un accent français dit « de banlieue » et un accent dit « bourgeois » ou encore de distinguer, en français québécois le parler populaire des classes sociales ouvrières du français standard québécois, que l'on retrouve dans les médias et chez des individus de classe supérieure.

Une variété de langue n'est donc pas seulement un dialecte géographique. Plus généralement, on retiendra qu'une variété de langue est un parler rattaché à un groupe de locuteurs rassemblés au sein d'une même communauté linguistique.